Connexion

S'enregistrer

User Registration
or Annuler

AC Arles Avignon

Savanier : jeunesse et classe

Tweet

Teji Savanier : jeunesse et aisance technique

Faisant partie intégrante du groupe pro malgré sa jeunesse, Teji Savanier s'est confié pour AA.net. Extraits...

Teji, parle nous un peu de ton arrivée au mercato cet été ?

Montpellier souhaitait me conserver une saison supplémentaire avec le statut amateur et puis la proposition de l'ACA s'est présentée, en juin. Honnêtement je n'ai pas hésité longtemps, j'ai signé mon premier contrat pro. Je me suis engagé pour trois ans et j'en suis très heureux.

Comment vis-tu dans cette équipe ?

Au départ, c'est logique, on se fait tout petit car on ne connaît personne. Mais, j'ai eu la chance de retrouver Hugo Rodriguez que je connaissais déjà du centre de formation de Montpellier et j'ai très vite sympathisé avec Chafik (ndlr : Najih) et Fabien (ndlr : Laurenti). Je me sens vraiment bien dans ce groupe, je me régale avec ces joueurs !

Est-ce que tu aspires à jouer davantage ?

Si j'ai accepté la proposition de l'ACA, c'était avant tout pour jouer bien entendu mais je ne pensais pas que cela se passerait aussi bien, aussi vite car je suis encore jeune. Faruk Hadzibegic me faisait confiance et désormais Thierry Laurey m'a fait comprendre qu'il comptait également sur moi. J'espère que la chance continuera de me sourire à l'avenir.

On imagine également que tu aimerais être plus souvent décisif ?

Bien sûr, aucun attaquant ne peut vous dire le contraire. Si je peux être décisif à tous les matches, j'en serais heureux, mais j'aime aussi faire marquer. C'est vrai que je suis frustré quand je joue sans marquer ou quand je joue moins, mais cela fait partie de l'apprentissage, il faut savoir respecter les choix de l'entraîneur, même si c'est difficile.

Qu'est ce qu'il te manque pour jouer davantage ?

De l'expérience et du physique. J'ai toujours dû compenser ma petite taille. Je dois tout le temps travailler mon endurance et ma résistance. Je suis très attentif aux conseils de l'entraîneur. Tous les entraîneurs savent ce qui est bon pour un joueur. Aujourd'hui, Thierry Laurey me demande de bien me positionner entre les lignes pour recevoir les bons ballons, je travaille beaucoup sur cet aspect.

Quelle est la place d'un jeune joueur comme toi dans un groupe aussi expérimenté ?

Il faut savoir accepter d'être sur le banc, il faut également apprendre des joueurs qui ont plus d'expérience, comme Luigi, par exemple. En regardant, en observant, on complète son apprentissage. Mon but est de m'inspirer de leur expérience et de l'adapter à mes caractéristiques.

Pour terminer parle nous un peu de toi, tu viens justes de te marier ?

Absolument, cela fera tout juste un mois le 17 décembre. (ndlr : il sourit) Pendant la trêve nous allons monter sur Paris avec mon épouse pour rendre visite à Mickey, cela sera notre voyage de noce, en quelque sorte.

Fil info

L'ACA sur Facebook

Nouveautés de la boutique

left
right

Copyright 2011. All rights reserved. ACE/App-i. Designed by Panjea.