Vendredi 10 octobre 2014

Nîmes Olympique 2 – 2 ACA

Nimes

Croyants à la victoire jusqu’au bout, les Acéistes se sont fait rejoindre à la dernière minute par le Nîmes Olympique.

Nîmes Olympique.

Michel – Cordoval – Harek – Sartre – Barrillon – Cissokho – Kovacevic – Parpeix – Maoulida – Nouri – Koura

AC Arles-Avignon.

Bosmel – Bocaly, N’Diaye, Givet, Bonne – Rodriguez, Ouaamar, Blanc, Savanier – Hammar, Touré

C’est les joueurs du Nîmes Olympique qui donnent le coup d’envoi de cette rencontre. Le ballon revient rapidement sur les Acéistes, Ouaamar centre en profondeur pour Touré qui lobe Michel dès la 45ème seconde ! Une ouverture du score rapide, qui vient mettre un coup derrière la tête des Nîmois. 5ème minute, sur un contre du NO, Bosmel repousse le ballon sur sa ligne de but, puis c’est Touré qui vient empêcher l’égalisation.

Nimes1

10ème, coup-franc plein axe pour Nîmes, Sartre le tire mis ce n’est pas cadré. 21ème, Cordoval déborde, mais croise trop, il ne trouve personne au second poteau. 25ème minute, N’Diaye passe à travers, et laisse Maoulida au point de penalty qui n’a plus qu’à mettre au fond. Maoulida, véritable plaie pour la défense Acéiste, permet aux siens de revenir dans la course.

Nimes3

Les Crocos vont alors baisser de rythme, l’ACA reprend la possession du ballon mais bute sur un bloc défensif bien en place. 39ème, Cissokho est expulsé suite à son mauvais comportement. 44ème, nouveau coup-franc Nîmois à l’entrée de la surface. Parpeix le frappe, la défense Acéiste cafouille mais aucun Crocos n’arrive à mettre le ballon au fond. Hammar s’offre une grosse occasion en fin de période. Les esprits s’échauffent, pour calmer tout le monde, M. MiguelGorry renvoi les deux équipes aux vestiaires.

5

Dès la reprise de la rencontre, l’ACA met rapidement le pied sur le ballon. 49ème, Savanier centre pour Touré, qui pénètre dans la surface et redonne aux Lions l’avantage. Nîmes tente de revenir au score, mais réduits à 10, les homme de Pasqualetti ont toutes les peines du monde à prendre la maitrise du ballon. 63ème, Savanier est remplacé par Van Kessel. 66ème, Ouaamar en contre rapide tente de fixer Michel, mais en fait trop et se fait rattraper. Il était seul face au portier Nîmois. Poussés par la centaine de supporters Acéistes (LKB et KUA), les hommes du duo Irlès-Crucet se procurent de nombreuses occasions, Van Kessel, Ouaamar puis Hammar étaient prêts de faire le break. Alors qu’ils tiennent leur première victoire de la saison, c’est sur un coup-franc que les Acéistes se font rejoindre. Robail vient en effet lober le mur, le ballon finit dans le but de Bosmel (90+2′). Les esprits s’échauffent une nouvelle fois, Touré sur un mauvais tacle reçoit à son tour un carton rouge direct (90+4′).

Nimes4

Stéphane Crucet.

« Bis repetita … il y a trop d’individualisme, ça nous pendait au nez, on a fait un bon match en réussissant nos entames mais on est les seuls fautifs. C’est un match référence mais on ne gagne pas. Tout le monde est en cause sur un match comme ça, ça fait déjà trois fois. C’était un vrai Derby, ça fait partie du truc, deux trois claques ça ne fait du mal à personne (rires). Mamadou Niang va nous apporter beaucoup, on va pouvoir être plus compétitifs. »