mercredi 23 septembre 2015

Jordi Delclos : « Je pense que l’ACA est à sa place. »

Delclos1

www.ArlesAvignon.net part à la rencontre de ses héros. Aujourd’hui, c’est Jordi Delclos qui répond à nos questions.

Bonjour Jordi. Peux-tu te présenter à nos supporters ?
Je m’appelle Jordi Delclos, j’ai 28 ans. Je suis en couple avec Aurélie, et papa d’un petit Noa qui a 3 ans. J’ai été formé au Nîmes Olympique, puis je suis retourné chez moi à Perpignan en DH, avant de signer à Agde en CFA2. On est alors monté en CFA. J’ai ensuite signé en National à Cassis-Carnoux, puis à Gap et à  Fréjus. Et enfin à l’ACA il y a un an maintenant.

Quel est ton ressenti sur le match face à Metz ?
Le match de Metz est l’un des matchs les plus aboutis. On a été costauds en première mi-temps, et efficaces en seconde mi temps. Je pense que la victoire est largement méritée.

Tu es sorti sur blessure, comment va ta cheville ?
Je suis sorti car j’ai pris un coup à la cheville. Mais là ça va mieux, je travaille avec les kinés pour être prêt pour Cermont.

Quel est ton regard sur cette saison Acéiste ?
Nous faisons une belle saison. Nous avons gardé l’ossature de l’an dernier, en y incorporant quelques nouveaux joueurs. L’ambiance est excellente. Même si on a perdu quelques points a l’extérieur, je pense que l’ACA est a sa place à la 6eme place.

Rien n’est encore joué, autant pour la montée que pour la relégation. Une dizaine d’équipes peut encore prétendre à la montée et autant à la relégation.

Ton sentiment sur le Championnat de Ligue 2 cette saison ?
Le championnat de Ligue 2 est homogène cette année. Tout le monde peut battre tout le monde. Même Metz qui survolait le championnat en 1ère partie commence à marquer le pas depuis quelques temps. Rien n’est encore joué, autant pour la montée que pour la relégation. Une dizaine d’équipes peut encore prétendre à la montée et autant à la relégation. Il faut être vigilant, car beaucoup de matches se jouent sur des détails.

Delclos2

Que fais-tu en général après un match ?
Après un match généralement je reste en famille.

Tu regardes quoi à la télévision ?
Beaucoup de séries TV (Hhomeland, Braquo ..). En ce moment c’est The Walking Dead.

Ta qualité première hors d’un stade ?
En qualité première, je dirais l’honnêteté

Ce que tu ne supportes pas chez les autres ?
La bêtise humaine.

Quelle est la personnalité la plus connue de ton répertoire téléphonique ?
Je dirais Gaël Givet (rires).

Si tu devais conserver un seul instant de ta carrière sportive ?
Mon premier but en pro, contre Auxerre.

Tu te vois où dans 10 ans ?
Dans 10 ans je me vois avec ma femme et mon fils dans une belle maison avec une belle voiture et travaillant dans le sport.

Et la saison prochaine ?
J’arrive en fin de contrat a l’ACA. Je dois prochainement rencontrer le Président pour une éventuelle prolongation. Mon souhait est de rester à l’ACA, maintenant le football est tellement aleatoire que tout peux changer rapidement.

Un numéro ?
Le 10

Un surnom ?
Barre

Et pourquoi ?
Mes amis d’enfance m’appelle « Barre » en hommage à un chanteur Catalan, Jordy Barre.

A l’ACA, qui est le joueur le plus technique ?
C’est Chaouki !

Et qui a les « pieds carrés » ?
Je ne sais pas, il y en a tellement.

Le joueur qui chante le plus faux ?
Téji Savanier

Le comique de l’équipe ?
Sam Gigot.

Le plus fashion ?
Billel Omrani, même si souvent ça ne ressemble à rien.

Et le plus intelligent ?
Moi, bien sur ! (rires)

Peux-tu nous dire l’expression du moment dans le vestiaire ?
C’est :  » Vas y l’ACA, c’est bon. Vas y l’ACA c’est bon bon bon. » C’est notre cri de victoire, on le chante assez souvent en ce moment. (NDLR : Sur l’air de Vas y Francky c’est bon)