dimanche 6 décembre 2015

Amical : ACA 1 – 1 Nîmes O.

Sa

Premier match de préparation de la saison pour l’AC Arles-Avignon, face aux voisins du Nîmes Olympique.

Composition 1ère mi-temps.
Maraval – Moulet – O. N’Diaye – Delem – Assoumin – Ba (c) – Padovani – David-Sarr – Blanc – Savanier – A. N’Diaye

2ème minute, premier corner pour le Nîmes Olympique après une bonne protection de Delem. Toutefois, ce sont les Acéistes qui prennent la possession du ballon. Et presque tout se passe sur le côté gauche : Moulet et David-Sarr s’entendent bien et alertent à de nombreuses reprises la défense Gardoise. Malgré le caractère amical de la rencontre, il y a de l’engagement et les 22 acteurs jouent le jeu.

Ous

23ème minute, David-Sarr trouve A. N’Diaye en profondeur. L’attaquant Acéiste se présente face à Kasparian, le gardien adverse est sur la trajectoire. 36ème, Delem qui tente de défendre une frappe de Tchenkoua repousse le ballon sur son propre poteau mais les Acéistes parviennent à repousser. 44ème, Sergio sur coup-franc trouve Maoulida. Ce dernier le reprend comme il vient, Maraval le capte facilement.

Coulomb

Composition 2ème mi-temps.
Bosmel – Moulet – O. N’Diaye (c) – Delem – Assoumin – Coulomb – Padovani – Ben Daoud – Elissalt – Savanier – A. N’Diaye

La seconde période débute avec le même engagement que la première. 54ème, Orinel remplace Savanier. Malgré les changements, Nimes prend l’avantage sur son voisin mais n’arrive pas vraiment à se rapprocher du but de Bosmel. Pavovani est remplacé par Fadil et Bonne remplace Moulet. 63ème, sur un ballon perdu par Nimes, A. N’Diaye passe à Orinel qui croise sa frappe et inscrit le premier but de l’AC Arles-Avignon, saison 2015/2016. 66ème, A. N’Diaye frappe au but, le ballon passe juste à côté. 68ème, Azouni dans l’axe frappe au but, oblige Bosmel à la parade.

Blanc

69ème, Bopesu remplace Assoumin et David-Sarr remplace A. N’Diaye. 73ème, sur un corner de Tchenkoua, Marin reprend de la tête au second poteau et permet au NO d’égaliser. 76ème, David-Sarr provoque et obtient un coup-franc bien placé. Ellissalt le tire, directement dans les gants de Marillat. Dans le dernier quart d’heure, les Acéistes reprennent un peu de poil de la bête. 87ème, Orinel sur coup-franc trouve la tête d’O. N’Diaye. Marillat sur la trajectoire le capte facilement.