Mardi 6 mai 2014

ACA 2 – 1 Créteil

Cret

L’AC Arles-Avignon, en battant l’US Créteil 2 buts à 1, a définitivement assuré son maintien en Ligue 2.

AC Arles-Avignon.

Butelle – Cantini – Quintin – Fortes – Abdelhamid – Cardy – Savanier – Rodriguez – Delclos – Dalé – Nabab

US Créteil.

Kerboriou – Diedhiou – Pereira – Mahon des Monaghan – Di Bartolomeo – Tribeau – Lafon – Seck – Lesage – Ribeiro – Andriatsima

Le coup d’envoi est donné par les Cristoliens. Et très rapidement, les hommes de Jean-Luc Vasseur montrent leur ambition : la victoire. 3ème minute, premier tir de la rencontre, il est à mettre à l’actif de Andriatsima. L’ACA, qui peine à imposer son style, se fait sa première frayeur, avec la tête de Seck qui passe juste à côté (7ème). 11ème, contre le jeu, Savanier centre parfaitement pour Nabab, qui prend de vitesse Pereira, et croise son tir qui finit au fond des filets. 22ème, coup dur pour l’ACA, Cardy, blessé, cède sa place à N’Diaye. 24ème, Lesage dans le coin de la surface, oblige Butelle à la parade. Créteil presse très haut les Acéistes. Aidés par le vent, ils se montrent bien plus incisifs que les joueurs de l’ACA, et n’hésitent pas à mettre du mouvement dans leur jeu. 39ème, N’Diaye tacle Di Bartolomeo aux 25 mètres. Il écope alors du premier jaune de la rencontre. Le coup-franc qui suit ne donne strictement rien. Dans les arrêts de jeu, Butelle dévie en corner un ballon touché par Abdelhamid. A la mi-temps, l’ACA rentre avec l’avantage psychologique, et une victoire synonyme de maintien. Il faudra confirmer en seconde mi-temps.

Cret1

Au retour des vestiaires, Dias remplace Quintin, blessé à son tour. Et Créteil continue son offensive : 54ème, Andriatsima reprend un ballon de la tête, mais ça passe heureusement à côté. 62ème, sur un corner de Lesage, Seck au second poteau de la tête reprend le ballon, et le met au fond des filets de Butelle. Tout reste encore à faire … Le but Cristolien semble avoir boosté les deux équipes, qui jouent désormais pour gagner. Et c’est l’ACA qui reprend l’avantage, via un coup de génie de Dias, qui propulse la ballon dans le filet de Kerboriou. 86ème, faute de Fortes sur Seck dans la surface, l’arbitre montre alors le point de penalty. Esombe positionne le ballon, mais Butelle, dans un grand soir, dévie le ballon sur son poteau. Pour une des rares fois cette saison, tout sourit à l’ACA !

Après les 4 minutes de temps additionnel, le Parc des Sports explose. L’AC Arles-Avignon vient en effet de valider son maintien !