vendredi 20 novembre 2015

ACA 1 – 0 Niort

Hugo Rodriguez - AC Arles-Avignon

Dans le cadre de la 12ème journée du Championnat de Ligue 2, les Acéistes se sont imposés 1 but à 0 face aux Chamois Niortais FC.

AC Arles-Avignon.

Yattara – Bonne – Gigot – Zebina – NDiaye  – Quintin – Blanc – Rodriguez – Savanier – Touré – Niang

Chamois Niortais FC.

Delecroix – Malcuit – Bernard – Barbet – Bong – Diaw – Roye – Koukou – Martin – Dona Ndoh – Hebras

Rémy Bonne - AC Arles-Avignon

Première surprise sur la composition, avec la toute première titularisation de Naby Yattara dans les cages cette saison. Le coup d’envoi est donné par les Acéistes, Niang et Touré. 1ème minute, Touré pour Niang dans la surface, tente de lober Delecroix mais ce dernier capte le ballon. A noter également Mme. Stéphanie Frappart au sifflet. L’entame de ce match est Acéiste, les hommes de Stéphane Crucet prennent la possession du ballon. 9ème, coup-franc Provençal plein axe. Savanier le tire, trouve la tête de Touré mais ça passe au-dessus. C’est sur contre que les adversaires se montre dangereux mais ils paient un manque de réalisme. 18ème, une-deux entre Touré et Savanier, le ballon passe à côté. 21ème, Quintin sauve le ballon de la tête sur sa ligne suite à une belle action Niortaise. Les équipes se tiennent dans un mouchoir de poche, mais les Niortais essayent de se faire plus pressants. 44ème, dernier action de la première mi-temps avec coup-franc adverse. Martin le tire, le mur Acéiste repousse la balle.

Jonathan Zebina - AC Arles-Avignon

47ème, sur un contre express, Rodriguez centre pour Touré, dans la surface de réparation. Il tente alors de trouver Niang, Barbet en revenant sur l’attaquant Acéiste manque de marquer contre son camp. 49ème, arrêt réflexe de Yattara, sur une frappe de Martin. 58ème, Blanc cède sa place à Coulomb. 61ème, Touré est fauché dans la surface par Bernard, le Parc des Sports réclame un penalty, Mme. Frappart ne bronche pas. 65ème, Van Kessel remplace Niang. Domination totale pour les Acéistes, mais ils doivent rester prudent pour éviter de se faire surprendre. 69ème, corner de Savanier, qui trouve la tête de Touré mais ce dernier n’arrive pas à cadrer. 73ème, Zebina est remplacé par Kondogbia. 75ème, Van Kessel déborde côté droit, il élimine la défense Niortaise mais n’arrive pas à cadrer et trouve le petit filet. 80ème, sur un corner, Gigot au second poteau trouve Van Kessel, qui n’a plus qu’à pousser son ballon. 84ème, sur un coup-franc, Savanier trouve Van Kessel en profondeur qui double la mise, mais il est signalé à juste titre hors-jeu.

AC Arles-Avignon

Au coup de sifflet final, les joueurs de l’AC Arles-Avignon remportent leur seconde victoire à domicile en Championnat. Un succès bénéfique, symbole d’une unité retrouvée. Les Acéistes profitent également des autres résultats pour quitter la dernière place, et recoller au peloton. La semaine prochaine sera chargée pour les Provençaux, avec un déplacement, le Mardi 28, à Reims dans le cadre des 1/16 de finale de la Coupe de la Ligue, puis affronteront le Havre AC, Vendredi 31 Octobre, au Stade Océane.

Le prochain match à domicile aura lieu le Vendredi 7 Novembre, à partir de 20h00 au Parc des Sports d’Avignon, face au Valenciennes FC. L’occasion de retrouver l’ancien Acéiste, Yunis Abdelhamid.

Vous pouvez dès à présent prendre vos billets pour le match, et bénéficier de réductions web exclusives. Plus d’informations en cliquant ici.

Stéphane Crucet - AC Arles-Avignon

Stéphane Crucet.

Contrat rempli, ça faisait longtemps, on ne savait plus ce qu’était le goût de la victoire. Nous n’avons pas réussi à nous lâcher en début de match. Je souhaitais que les latéraux participent, ce n’était pas le cas en première période. C’est mérité pour mes joueurs, vu le travail réalisé ces derniers temps. Tous les ingrédients étaient de notre côté. On a été solidaire, on retrouve nos valeurs, celles du club. Notre football est là, il va revenir. Van Kessel nous a apporté de la profondeur quand il est rentré. J’ai aussi trouvé Naby déterminant sur 2 ou 3 actions. Même si cette victoire est dans la douleur, ça fait plaisir. On peut faire encore mieux, on est encore un peu fébrile, c’est les matches qui vont nous redonner la confiance.

Je ne change pas une équipe qui gagne, on va continuer à travailler comme ça.

Régis Brouard - AC Arles-Avignon

Régis Brouard.

Qu’est-ce que vous voulez que je vous dise … On fait un match cohérent, intéressant dans beaucoup de domaines. La finalité se passe dans les deux surfaces, on a pas été bon au moins dans une. On a eu plus que des opportunités.